Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Eglise luthérienne

Saint-Pierre

de la Villette

55, rue Manin, 75019 Paris

1931 - Gutschenritter

1963 - Erwin Müller

1978-82 - Adrien Maciet

2015-18 - Claude Jaccard

II/9 - traction mécanique

L'orgue a été construit en 1929-1931 par le facteur d'orgues Gutschenritter. Il a été inauguré le 18 janvier 1931 par Daniel Lesur et Henriette Roget. A l'époque, son constitution était la suivante : Clavier de grand-orgue, expressif, 56 notes Principal 8 Bourdon 8 Flûte harmonique 8 Prestant 4 Clavier de récit, expressif, 56 notes Gambe 8 Voix céleste 8 Flûte douce 4 Nasard 2 2/3 Clavier de pédale, 30 notes Soubasse 16 I/P, II/P, II/I en 8’, II/I en 16’, Trémolo. En 1963, l'orgue a fait l'objet d'un relevage par Erwin Müller. La flûte harmonique du clavier de grand-orgue fut remplacée par un plein-jeu de deux rangs. En 1978, des travaux importants furent entrepris par Adrien Macet : suppression de la boîte expressive au G.O. pose d’une façade (provenant de l’ancienne gambe du récit) recomposition du récit dans un style néoclassique. L’orgue transformé a été inauguré par Marie-Louise Girod le 22 octobre 1978. Le G.O. est réharmonisé par A. Maciet en 1982, pour l’adapter à l’esthétique du récit. Composition actuelle (depuis 1982) : Clavier de grand-orgue, 56 notes Montre 8 Bourdon 8 Prestant 4 Plein-jeu II Clavier de récit expressif, 56 notes Flûte à cheminée 8 Flûte douce 4 Doublette 2 Sesquialtera II Clavier de pédale, 30 notes Soubasse 16 I/P, II/P, II/I en 8’, II/I en 16’, Trémolo. Par la suite, l’instrument a été entretenu régulièrement par Dominique Lalmand. En 2015-2018, l’orgue fut restauré par Claude Jaccard.
Face au parc des Buttes-Chaumont, l’église luthérienne Saint-Pierre fut édifiée par les architectes Henri Chauquet et Jean Naville entre 1921 et 1924. Sa construction fut financée en partie grâce aux dons d’un Américain. De style néo- gothique, elle fait figure de petite chapelle provinciale, blottie entre deux immeubles, avec sa façade de briques roses, son auvent en bois recouvert de petites tuiles alsaciennes. L’intérieur est agrémenté d’un magnifique vitrail historié signé R. Brunner, représentant le Bon Samaritain.
Les orgues de Paris

Eglise luthérienne

Saint-Pierre

de la Villette

55, rue Manin, 75019 Paris

1931 - Gutschenritter

1963 - Erwin Müller

1978-82 - Adrien Maciet

2015-18 - Claude Jaccard

II/9 - traction mécanique

ORGUES DE PARIS © 2021 Vincent Hildebrandt LES ORGUES
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL D-R
L'orgue a été construit en 1929-1931 par le facteur d'orgues Gutschenritter. Il a été inauguré le 18 janvier 1931 par Daniel Lesur et Henriette Roget. A l'époque, son constitution était la suivante : Clavier de grand-orgue, expressif, 56 notes Principal 8 Bourdon 8 Flûte harmonique 8 Prestant 4 Clavier de récit, expressif, 56 notes Gambe 8 Voix céleste 8 Flûte douce 4 Nasard 2 2/3 Clavier de pédale, 30 notes Soubasse 16 I/P, II/P, II/I en 8’, II/I en 16’, Trémolo. En 1963, l'orgue a fait l'objet d'un relevage par Erwin Müller. La flûte harmonique du clavier de grand- orgue fut remplacée par un plein-jeu de deux rangs. En 1978, des travaux importants furent entrepris par Adrien Macet : suppression de la boîte expressive au G.O. pose d’une façade (provenant de l’ancienne gambe du récit) recomposition du récit dans un style néoclassique. L’orgue transformé a été inauguré par Marie-Louise Girod le 22 octobre 1978. Le G.O. est réharmonisé par A. Maciet en 1982, pour l’adapter à l’esthétique du récit. Composition actuelle (depuis 1982) : Clavier de grand-orgue, 56 notes Montre 8 Bourdon 8 Prestant 4 Plein-jeu II Clavier de récit expressif, 56 notes Flûte à cheminée 8 Flûte douce 4 Doublette 2 Sesquialtera II Clavier de pédale, 30 notes Soubasse 16 I/P, II/P, II/I en 8’, II/I en 16’, Trémolo. Par la suite, l’instrument a été entretenu régulièrement par Dominique Lalmand. En 2015- 2018, l’orgue fut restauré par Claude Jaccard.